#LimogesSaran : Frustration et déception

Coché sur le calendrier depuis de longues semaines, cette dernière journée de championnat s'annonçait comme une finale pour les barrages face à Limoges, virtuel dernier qualifié pour les barrages. Dans une salle Henri Normand en feu, joueurs et public ont joué leur rôle à fond.

Un long round d'observation lance les hostilités (3-3 8e). Chaque équipe prend ensuite un avantage de deux buts, pour finalement revenir à un score de parité à la fin du premier quart d'heure (8-8 16e). Les deux équipes gèrent ensuite bien les nombreux 2 minutes, et c'est finalement Limoges qui fait le premier break pour atteindre 4 buts d'avance (14-10 27e). Sur un contre, Romuald Kollé réduit l'écart à 3 buts juste avant la mi-temps : 11-14.

Le début de deuxième mi-temps est à l'avantage des blancs qui reviennent à deux buts grâce à Jérémie Courtois (16-14 35e). Limoges reprend ensuite 4 buts d'avance (18-14 37e). Saran va ensuite démarrer une véritable remontée pour prendre les devants grâce à Quentin Eymann et une série de 9-4 (22-23 50e). Le SLHB compte même 2 buts d'avance grâce à Romuald Kollé (24-26 56e). Limoges revient finalement à la marque et manque même la balle de match à 45 secondes de la fin. Saran a donc l'occasion de remporter la rencontre en sortie de temps-mort, l'action des blancs n'ira pas au bout suite à une décision litigieuse de la part des arbitres qui sifflent "marcher" contre Chéma... Le match se termine à 26-26 et permet à Limoges de rejoindre les barrages de Proligue. Le SLHB finit finalement 7e du championnat et peut se tourner, dès à présent, sur la préparation de la saison prochaine.