#SeptorsPontault : Pour un coup double !

Ne plus baisser de rythme !
Auteur d'un match solide à Massy samedi, Saran retrouve pour la première fois de 2020 la Halle Mazzuca ce vendredi face à Pontault. Adversaire d'Île de France, dans le Top 6, jouant en bleu... Les comparatifs entre Massy (le dernier adversaire) et Pontault (le futur) sont nombreuses, aux septors de mettre les ingrédients similaires pour connaître la même réussite. Car les étapes se succèdent dans ce mois de février, pour nos bleus qui affrontent successivement le 4e puis le 2e de Proligue. Une certaine notion de "l'heure de vérité".

Pontault, l'outsider.

Jamais vraiment cité comme un prétendant à la montée, toujours présent dans la liste pour les playoffs, le PCHB est à sa place à mi-parcours. Vainqueur de deux petits but de Billère lors de la J14, les pontellois se rapprochent peu à peu du podium avec seulement deux points de retard sur Cesson.
Avec dans ces rangs le meilleur buteur de la Proligue Théo Avelange Demouge (94 buts) et le troisième meilleur gardien Alejandro Romero (160 arrêts), le PCHB a montré qu'il possédait beaucoup des meilleurs talents de la ligue cette saison. Ajoutons à cela Kablouti ou encore Kermouche et vous obtenez un outsider de taille du championnat.
Ce sont d'ailleurs ces talents qui avaient fait mal aux septors lors de la journée inaugurale (29-26).
5e meilleure attaque et 5e meilleure défense, le PCHB a montré sa régularité lors de la première phase. 

Enchaîner.
Après avoir passé la première étape Massy avec brio, les saranais se mesurent maintenant à Pontault, autre concurrent direct aux playoffs. Avec toujours 4 unités de retard sur les playoffs, les bleus doivent absolument réduire l'écart avec le peloton de tête et quoi de mieux qu'un duel avec l'une d'entre elle?
C'est en tout cas un Saran avec un nouveau visage qui a fait face à Massy samedi dernier, avec le retour de Jérémie Courtois associé à Uelington Ferreira, l'axe de la défense a trouvé un vrai équilibre. Rajoutons à cela la même prestation de Macira Sacko pour accompagner Matthieu Drouhin et Hadrien Ramond dans le domaine offensif et vous obtenez les ingrédients du dernier succès. Et maintenant? Il faut reproduire cela évidemment, un schéma que les Septors n'ont jamais réussi à reproduire lors de la première phase. Une régularité qui devrait, à coups sûrs, leur offrir une remontée au classement. Une remontée qui doit s'opérer dès vendredi...

Infos Pratiques :
Les Septors - Pontault
Vendredi 14 Février - 20h30
Halle Mazzuca
BILLETTERIE