Pré-match : Limoges-Saran

Nous y sommes ! Après une saison contrastée (Deux séries de victoires entrecoupées par une longue période de défaites), Saran a l'occasion d'atteindre son premier objectif ce vendredi à Limoges. La situation est simple pour cette 26e journée, le vainqueur poursuivra sa route en barrages, le perdant verra sa saison se terminer à la 7e place. Sur des dynamiques différentes depuis le début de la phase retour, les courbes semblent pourtant s'inverser entre les deux équipes depuis plusieurs semaines, battu par Dijon et Massy, Limoges a également laissé des points face à Strasbourg, pendant que Saran a enchaîné une série de 5 victoires consécutives après 7 défaites de suite.

Limoges imprenable à domicile ?

10 sur 10 à domicile, la forteresse Henri Normand faisait peur à bons nombres d’équipes et semblait même imprenable après la claque infligée à Chartres mi-février. Depuis ? Fin de série et seulement 50% de points acquis à domicile (3 sur 6). Malgré tout, le fait de recevoir semble donner un léger avantage aux limougeauds qui pourront compter sur une défense de fer (2e de Proligue), emmenée par un William Annotel capable de partie de haute volée à plus de 15 arrêts cette saison. Danger principal sur la base arrière au match aller, Romain Ternel a vu l’arrivée du puissant Yosdany Rios à ses côtés durant l’hiver et ses 4 buts de moyenne depuis février.

#SaranFou de retour ?
Donné pour perdu à la mi-mars au cœur de la série de défaites, le SLHB est toujours en vie avant cette dernière journée, grâce à une belle série de 5 victoires de suite les bleus peuvent toujours rêver des barrages et pourquoi pas des finales de Proligue. Grâce à des principes de jeu retrouvés et des acteurs majeurs du début de saison en forme, le Saran du mois d’avril ressemble beaucoup à l’intouchable Saran d’octobre. Avec une moyenne de 11 buts par match sur la série de victoire en cours, Matthieu Drouhin sera le vrai danger offensif saranais ce vendredi. Clé du match à coup sur, le duel des gardiens entre Annotel et Sierra s’annonce comme décisif. Enfin avec une base arrière au complet et à 100% pour la première fois de l’année 2019, les bleus peuvent nourrir de beaux espoirs en Haute-Vienne. Comme face à Vernon en 2015, à Massy en 2016 ou encore à Chambéry en 2017, le destin des joueurs de Fabien Courtial se jouera dans les 60 dernières minutes de la saison, avec la réussite du célèbre #SaranFou ?

Infos Pratiques :
Limoges - Saran
Vendredi 3 Mai – 20h30
HN Arena