[Interview] : HADRIEN RAMOND NOUVEAU CAPITAINE DES SEPTORS

Alors qu'il a entamé depuis le début de la préparation sa quatrième saison au sein du club, Hadrien Ramond est devenu avec Quentin Eymann, le joueur présent depuis le plus long dans l'effectif. Après Yoann Perrin, Yann Gheysen, Ibou Diaw et Matthieu Drouhin, il devient le 5e capitaine de l'Histoire professionnelle des Septors - Saran Loiret HB.
Déjà capitaine dans sa jeunesse lorsqu'il évoulait à Pau-Nousty en - 18 ans, notre numéro 64 endossera cette responsabilité pour la première fois en tant que joueur professionnel.

 

Hadrien, tu deviens avec Quentin (Eymann), le joueur le plus ancien de l'effectif, on pourrait dire que le brassard pouvait légitimement revenir à l'un de vous deux? Comment cela s'est passé ?

 

Hadrien Ramond : Fabien m'a appelé pendant le confinement pour faire un point sur la situation. Avec l'arrêt de Matthieu, il fallait trouver un nouveau capitaine, il m'a proposé cette tâche que j'ai directement accepté.

 

Concrètement, cette nouvelle mission va changer quoi au quotidien pour toi?

 

HR : Pour moi, cela ne va pas fondamentalement changer les choses. C'est une mission où il faut absolument fédérer et créer un engouement et une dynamique autour du groupe, c'est la tâche du capitaine. Par rapport à l'effectif, c'est mon devoir de veiller à la bonne intégration des nouveaux joueurs, au sein de l'équipe mais aussi au quotidien dans leur nouvelle vie. C'est quelque chose que je faisais déjà avant parce que c'est important de pouvoir être accompagné quand on arrive quelque part. J'ai adoré qu'on m'accompagne quand je suis arrivé, c'est une façon de rendre cela aussi.

 

Il est connu qu'il existe plusieurs types de capitaine, comment souhaites-tu être dans ce rôle?

 

HR : Sincèrement, je souhaite vraiment rester comme je l'étais avant sur le terrain et j'espère apporter ma hargne à l'ensemble de l'équipe, comme je le disais juste avant, il faut parvenir à unir le groupe et faire en sorte que tout le monde soit dans le projet. C'est sûr qu'il y aura plus de moments où je vais devoir prendre la parole devant l'effectif, mais je veillerai à le faire à bon escient. Dans tous les cas, je suis vraiment fier d'avoir été choisi comme capitaine d'un groupe comme celui là.

 


Justement ce groupe a changé pour ce début de préparation, après un peu plus d'une semaine de travail qu'as-tu remarqué?

 

HR : On a beaucoup parlé de la jeunesse de ce nouvel effectif, mais je dirais plus talentueux que jeune ! Le premier constat que je fais, c'est qu'on a doublé pratiquement chaque poste et que chaque doublette a des qualités vraiment différentes. Je trouve que c'est un vrai plus car cela apporte toujours plus de solutions au staff.

 

La préparation s'étale cette année sur plus de 9 semaines,  la longueur de cette pré-saison change quelque chose dans l'approche que tu as de la saison?
 

Pour tout te dire, la préparation d'avant saison c'est quelque chose que d'habitude je n'aime pas, c'est une période charnière mais je ne l'aime pas ! Et cette saison et bien, je suis comme un fou d'aller courir, de faire de la piste de faire les efforts ! Je pense qu'on a tellement attendu que tout cela reprenne qu'on ne peut qu'être impatient pour n'importe quelle phase de la saison. Toute cette adrénaline, cela m'avait trop manqué !