Menu

Au coup de sifflet final, c'est d'abord la déception qui envahi la Halle du Bois Joly.

 

Les saranais sont battus par une équipe de Créteil qui ne leur a laissé que peu d'espace pour mettre en place leur jeu. Menant au score de bout en bout les banlieusards n'ont pas volé leur victoire.

 

Déception mais aussi frustration. Avec 32 buts marqués les attaquants ont su perforer la défense cristolienne, à l'image de Nicolas, Igor et Arnaud. Mais être puni d'un nouveau but à chaque attaque adverse avec autant de facilité ne permet pas d'entrevoir la victoire. Quelques arrêts de plus et le match aurait pris une tout autre tournure.

 

 Il reste trois rencontres et il est clair qu'une victoire nous assurera quasiment le maintien. La porte est encore ouverte et faisons confiance aux coéquipiers de Yann pour faire le boulot !

 

Loc